Gavin Wood : Du développement d’Ethereum à la création de Polkadot

Gavin James Wood est un ingénieur en informatique britannique très connu dans le milieu car il a été le cofondateur du géant Ethereum et est le créateur de Polkadot. Il est aussi connu pour avoir fondé la Parity Technologies et la Web3 Foundation et pour avoir inventé Solidity qui est un langage de programmation destiné à l’utilisation de contrats intelligents. 

Sommaire :

  • 1- Le parcours de Gavin Wood avant Bitcoin
  • 2- Sa découverte du Bitcoin et des cryptomonnaies
  • 3- Un pilier pour la construction d’Ethereum
  • 4- La création de Parity Technologies et de la Web3 Foundation
  • 5- La création de Polkadot

1- Le parcours de Gavin Wood avant Bitcoin

Gavin Wood n’est pas apparu de nulle part dans les cryptomonnaies et avait déjà un gros bagage dans le milieu de la programmation. En 2002 il obtient un master en ingénierie dans les systèmes et logiciels informatiques à l’université de New York. Mais il a en plus obtenu un doctorat en “Visualisation de la musique pour l’interface homme-machine”en 2005.

Après avoir travaillé pour plusieurs entreprises, il est devenu consultant en recherche et logiciel chez Microsoft Research Cambridge en 2007. A partir de 2011 il est passé directeur technique chez Lancaster Logic Response puis est devenu directeur de la technologie chez OxLegal de juillet 2013 jusqu’en janvier 2014.

Sur son site Web, il dit s’intéresser à la théorie des jeux et à l’économie depuis son enfance et il s’est rapidement passionné par l’informatique quelques années plus tard. Avant d’arriver dans les cryptomonnaies il dit avoir conçu et mis en place le premier contrôleur d’éclairage véritablement intelligent pour l’une des meilleures boîtes de nuit de Londres. Puis il a créé la majeure partie des premiers ateliers de langage C++, et il a aussi construit un éditeur de contrats textuels intelligents pour OxLegal.

2- Sa découverte du Bitcoin et des cryptomonnaies 

Gavin Wood a entendu parler de Bitcoin assez tôt en 2011 mais il n’y a pas trop prêté attention car il était trop concentré sur l’aspect économique du Bitcoin et n’a pas assez fait attention à la technologie de la blockchain sur laquelle repose Bitcoin. Puis en 2013 lorsqu’il s’est à nouveau penché sur Bitcoin,il a commencé à réaliser les nouvelles possibilités qui s’ouvraient dans pleins de domaines différents ainsi que sur l’inévitable impact social que Bitcoin allait avoir.

3- Un pilier pour la construction d’Ethereum

Fin 2013, Gavin Wood a rencontré le fondateur d’Ethereum Vitalik Buterin par un ami commun qui les a présentés et Gavin Wood avoué qu’à partir du moment où ils se sont rencontrés, sa vie a commencé à être entièrement tournée vers Ethereum. Jonny Bitcoin qui a présenté les deux hommes espérait que l’expérience de codage de Wood aiderait Buterin à transformer Ethereum d’un livre blanc à une blockchain entièrement fonctionnelle. En quelques semaines, Wood a rejoint Buterin à Miami pour écrire le PoC-1 d’Ethereum et le présenter à la conférence nord-américaine sur le bitcoin en janvier 2014.

Six mois après la conférence, les fondateurs se sont réunis à Zug, en Suisse pour lancer officiellement Ethereum. C’est par la suite Gavin Wood qui crée les bases du langage de contrat intelligent Solidity qui a permis de créer les premiers contrats intelligents sur une blockchain. Gavin Wood a été le CTO (directeur technologie) d’Ethereum pendant les 18-24 premiers mois du projet, où il était chargé de veiller au bon déroulement de la conception, du développement et de la version finale d’Ethereum. 

4- La création de Parity Technologies et de la Web3 Foundation 

Wood a quitté la fondation Ethereum en décembre 2015 et après son départ, il fonde Parity Technologies (au départ appelée Ethcore) avec plusieurs autres anciens d’Ethereum. Parity Technologies avait pour but de résoudre les problèmes de performance, de confidentialité et d’utilisation d’Ethereum. Gavin Wood a commencé à travailler sur le protocole Polkadot tout en développant Parity Ethereum, un logiciel gratuit et open-source qui permet aux développeurs d’exécuter un nœud sur le réseau public Ethereum et de miner de l’Éther. 

A côté de tout cela, un des objectifs de Gavin Wood est depuis plusieurs années de se servir de la blockchain pour décentraliser le web qu’il nomme Web3 et a ainsi créé la Web3 Foundation pour l’aider à atteindre son but.

Si vous voulez en savoir plus sur la Web3 Foundation vous pouvez lire cet article : La Web3 Foundation : Vers la création d’un Internet décentralisé et équitable

5- La création de Polkadot

Pendant que Parity Technologies continuait de développer Ethereum, Wood a trouvé la solution face à certains problèmes que la blockchain d’Ethereum ne pouvait pas résoudre en implémentant le sharding. Le but avec Polkadot est de créer le nouvel internet des blockchains en les faisant communiquer entre elles de manière transparente. Après avoir travaillé sur cette solution et grâce aux efforts de Parity Technologies et de la Web 3.0 Foundation, il a pu lancer en 2017 Polkadot. En octobre 2017, Polkadot a levé l’équivalent de 140 millions de dollars en Ethereum (plus de 429 000 ETH à l’époque) lors d’un tour de financement public. La création de Polkadot allait aussi l’aider dans son but de décentraliser le web. Après sa création, d’autres projets innovants comme Substrate ou Kusama ont vu le jour et ont aidé au développement de Polkadot. Avec Polkadot, les développeurs sont insités à créer leur propre blockchain qu’ils pourront si besoin connecter au réseau de Polkadot.

Pour en savoir plus sur la création de Polkadot vous pouvez lire cet article : La création du projet Polkadot face à l’échec d’Ethereum

0 Points


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.