La Web3 Foundation : Vers la création d’un Internet décentralisé et équitable

La Web3 Foundation supporte et développe des technologies et des applications dans le domaine de la décentralisation du Web. La Web3 Foundation met à disposition des subventions pour le développement de logiciels open source et la recherche autour de Substrate, Polkadot et Kusama. Elle a été créée par Gavin Wood et est aujourd’hui dirigée par Peter Czaban qui est un des fondateurs de Polkadot. 

Sommaire :

  • 1- La vision de la Web3 Foundation
  • 2- La mission principale de la Web3 Foundation
  • 3- La construction de l’internet du futur

1- La vision de la Web3 Foundation

La Web3 Foundation a une vision d’internet où ce sont les utilisateurs et non des entreprises privées qui possèdent leurs propres données. Il y a déjà une génération du Web derrière nous et nous sommes actuellement à la deuxième génération du web.

Le Web 1.0 était le Web qui nous permet de simplement consulter des données tandis que le Web 2.0 où nous sommes actuellement est un système interactif. Le Web 2.0 nous permet de lire, de publier du contenu et d’interagir en ligne. Selon la vision de la Web3 Foundation, le Web 3.0 serait la version totalement décentralisée du Web 2.0.

Toutes ces avancées ont aussi amenées plusieurs problèmes. Le pouvoir apporté par la possession des données des utilisateurs est concentré en quelques groupes et entreprises centralisées. Quelques groupes tels que Google sont devenus bien trop puissants en étant utilisés par une majorité des individus. Grâce à la blockchain, il est aujourd’hui possible de développer des systèmes décentralisés fonctionnant sans tiers de confiance. Les réglementations peuvent être directement intégrées dans le système qui sera autonome, fiable et incorruptible. Il est donc possible d’utiliser des services où il n’est plus nécessaire d’accorder notre confiance à une personnes où à un groupe.

Leur but est de créer un Internet où :

  • Les utilisateurs sont propriétaires de leurs données
  • Les transactions et des échanges numériques sont mondialement sécurisées
  • Les échanges d’informations et de valeurs en ligne sont décentralisés.

2- La mission principale de la Web3 Foundation

Nous ne sommes encore qu’au début de la création d’applications et de systèmes décentralisés sur la blockchain et leur développement est en pleine croissance. La Web3 Foundation mise en grande partie sur la blockchain de Polkadot pour développer et créer ces systèmes décentralisés. Les interactions entre les blockchains sont encore très limitées. La blockchain de Polkadot est en accord avec les valeurs de la Web3 Foundation car elle est transparente, décentralisée et contrôlée par les utilisateurs eux-mêmes. Polkadot permet à différents types de blockchains de fonctionner ensemble et de créer un écosystème qui pourrait servir de base pour un Web 3.0 où il ne serait plus nécessaire de faire confiance à un seul tiers.

Le programme de subvention général de la Web3 Foundation

Depuis 2019, la Web3 Foundation finance le développement et l’avancement de projets open source décentralisés et en particulier ceux liés à Polkadot et à Substrate (structure open source permettant aux développeurs pour créer simplement et très rapidement une blockchain). La Web3 Foundation peut financer des particuliers, des entreprises, des chercheurs jusqu’à 100 000 USD par projet. Pour les projets candidats retenus, les fonds sont versés en cryptomonnaies à l’équipe du projet pour qu’elle puisse commencer les recherches ou le développement. 

Le programme de subvention ouvert de la Web3 Foundation

Le programme de financement est ouvert et totalement transparent et permet de financer des projets jusqu’à 30 000 USD. Il est possible de retrouver tous les projets qui ont été financés jusqu’à présent sur GitHub. Pour qu’un projet soit financé via ce programme, il doit être validé par le comité composé de huit personnes de Web3 Foundation et de Parity Technologies. Les candidatures peuvent être examinées et la décision prise seulement quelques heures après que la demande ait été faite. En 2020, le comité a approuvé une demande de subvention en moins de trois heures. Cette méthode de financement est totalement transparente et les décisions prises consultables par tous.

La partie recherche de la Web3 Foundation

En plus de financer des projets, des recherches sur la décentralisation du web sont menées en interne et en collaboration avec différents projets et groupes de recherche. La plus grande partie de l’équipe de recherche est située à Zug, en Suisse. 

Leurs recherches se concentrent actuellement sur :

  • Les algorithmes décentralisés 
  • La cryptographie
  • Le Networking

3- La construction de l’internet du futur

Les projets ayant reçu des subventions ne sont pas toujours faits pour être rentables, certains ont pour vocations d’être des biens communs qui seront bénéfiques à tous les utilisateurs. Pour financer des projets ayant un intérêt commun, il est possible de les financer en prélevant un petit pourcentage des frais de transaction tel que c’est le cas sur Kusama. De cette manière, les réseaux décentralisés peuvent être autosuffisants. Le but sera de créer un écosystème dans lequel les entreprises publiques et privées peuvent exister et interagir. Le Web 3.0 se limite actuellement aux applications qui permettent aux utilisateurs d’interagir avec la blockchain Ethereum.
La transition du Web 2.0 au Web décentralisé sera progressive. Les architectures décentralisées sont plus résistantes face aux pannes et aux attaques mais pour le moment elles sont plus lentes. Même si l’internet décentralisé se développe rapidement, pour certains cas d’utilisation spécifiques, il restera toujours plus intéressant de conserver des systèmes centralisés.

Vous pouvez aussi lire cet article : Les avantages du Proof of Stake sur Polkadot

0 Points


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.