Les avantages du Proof of Stake sur Polkadot

Polkadot est une blockchain qui fonctionne grâce au Proof of Stake car il a de nombreux avantages mais son fonctionnement est légèrement différent de celui de la plupart des autres blockchains utilisant le PoS. Pour savoir comment staker vos DOT, vous pouvez lire cet article : Comment faire du staking de Polkadot pour les débutants ?

Sommaire :

  • 1-  Les différences entre Proof of Work et Proof of Stake
  • 2- Comment fonctionne le staking sur Polkadot ?

1-  Les différences entre Proof of Work et Proof of Stake

Lorsque on parle de Proof of Work et Proof of Stake, il s’agit d’Algorithmes de consensus. Un Algorithme de consensus est le mécanisme par lequel le réseau d’une Blockchain parvient à un consensus. Cet algorithme de consensus va déterminer la validité des transactions et des blocs.

Plusieurs algorithmes de consensus permettent de sécuriser une blockchain.Le plus utilisé étant le proof-of-work qui est utilisé par Bitcoin. Le proof-of-stake (PoS) notamment utilisé par Ethereum et Polkadot est actuellement le deuxième mécanisme de consensus le plus utilisé pour sécuriser des blockchains.

Le Proof of Work ou PoW (Preuve de travail)

Le PoW est le premier algorithme de consensus qui a été créé et il reste l’algorithme de consensus le plus répandu (utilisé par Bitcoin et de nombreuses autres crypto-monnaies). L’algorithme de preuve de travail nécessite des mineurs qui vont allouer leur puissance de calcul pour sécuriser la blockchain.

Le proof-of-stake ou PoS (Preuve d’enjeu ou preuve de participation)

Cet algorithme a été développé en 2011 comme une alternative au PoW. Le PoS nécessite des validateurs (à la place des mineurs) qui vont pouvoir sécuriser le réseau en bloquant un nombre de coins en contrepartie. 

Les avantages du Proof of Stake face au Proof of Work  

  • Un gain d’énergie élevé (plus besoin d’une importante puissance de calcul pour sécuriser la blockchain). Le PoS est beaucoup plus écologique que le PoW.
  • Beaucoup plus de difficulté pour faire une attaque 51%.
  • Il est beaucoup plus simple de participer à la sécurité d’une blockchain en PoS et faire du staking en bloquant des jetons natifs plutôt que d’investir dans des cartes graphiques pour devenir un mineur sur une blockchain en PoW
  • La scalabilité est meilleure, c’est à dire qu’ avec le PoS, une blockchain supportera mieux une forte augmentation du nombre de transaction.

Certes le PoS permet une décentralisation des pools de minage mais avec le PoS il y a toujours un risque de centralisation car ce sont les personnes qui possèdent le plus de jetons qui valident le plus de transaction. Faire du staking consiste à bloquer des jetons, par exemple du DOT pour participant à la sécurisation du réseau et en échange percevoir des récompenses en jeton.

2- Comment fonctionne le staking sur Polkadot ?

Polkadot fonctionne grâce à un algorithme de consensus Proof-of-Stake particulier. Polkadot utilise NPoS (Nominated Proof-of-Stake) qui fonctionne avec des nominateurs et des validateurs. Les acteurs qui souhaitent participer à la sécurité du réseau peuvent obtenir un nœud et devenir des validateurs. Les personnes qui détiennent du DOT sont encouragées à devenir des nominateurs en bloquant leurs DOT et supporter des validateurs (jusqu’à 16 validateurs différents par compte). 

  • Ce sont les validateurs qui créent de nouveaux blocs, qui valident les blocs des parachains et de garantir l’authenticité de toutes les transactions. 
  • Quant aux nominations, ils choisissent quels validateurs ils vont supporter en bloquant leurs DOT.

Les validateurs perçoivent des récompenses de manière équitable entre eux. Tous ceux qui stakent du DOT reçoivent des récompenses distribuées proportionnelles en fonction du nombre de DOT stakés (ces récompenses sont distribuées juste après que le validateur a été payé). Grâce à ce système, les plus petits validateurs ne sont pas écrasés par les gros validateurs car ils perçoivent les mêmes récompenses.  

Les spécificités du staking sur Polkadot

Puisque Polkadot fonctionne avec le NPoS (Nominated Proof-of-Stake), chaque personne qui veut staker sans contrôler un nœud entier va devoir nominer un validateur. Le but avec le Nominated Proof-of-Stake est d’augmenter la sécurité, l’efficacité de validation des transactions et d’avoir une représentation équitable des validateurs.

Toutes les données et les récompenses versées par les validateurs sont visibles et c’est grâce à ces données qu’un nominateur va pouvoir choisir auxquels il va faire confiance. Cependant si le validateur ne remplit pas ses devoirs, les nominateurs qui l’ont soutenu peuvent perdre leurs jetons DOT mis en garantie. Les nominateurs participent donc indirectement à la sécurité du réseau.

Le réseau Polkadot compte plusieurs centaines de validateurs (qui sont élus en fonction du nombre de DOT qu’ils récoltent) et pourra être de plusieurs milliers avec l’évolution du réseau.

Un système équitable entre les validateurs

Chaque validateur est récompensé deux fois, une première fois en frais de commission pour la validation de chaque transaction et une autre fois grâce à chacune de ses nominations. Les groupes de validateurs touchent tous des récompenses équivalentes quel que soit leur niveau de participation. Les plus petits validateurs donneront donc des récompenses plus importantes à chacun de leur nominateurs. Grâce à ce système, les nominateurs sont incités à se diriger vers de plus petits validateurs jusqu’à ce qu’ils soient aussi gros que les autres validateurs. On évite ainsi une concentration du pouvoir entre seulement quelques validateurs.

Les validateurs choisissent eux-même les récompenses prélevées aux nominations, les commissions doivent être raisonnables sous peine de n’avoir aucun nominateur.

Est-il intéressant de staker ses DOT ?

Staker vos DOT vous permettra dans un premier temps de faire face à l’inflation du DOT qui est autour de 10% d’inflation/an au lancement. En plus de faire face à l’inflation vous pourrez même être gagnant car le staking vous permet d’obtenir entre 12 et 20% de rendement par an.

Cependant si vous stakez directement sur la blockchain (onchain), les jetons seront bloqués pendant environ 28 jours et vous pouvez perdre une partie de vos jetons si le validateur que vous avez désigné adopte un mauvais comportement. Pour savoir comment staker vos DOT offchain, vous pouvez lire cet article : Comment faire du staking de Polkadot pour les débutants ?

C’est très rare qu’un bon validateur soit sanctionné et il est possible d’éviter ce risque en ne stakant pas onchain et les rendements sont encore élevés, il est donc encore très intéressant de mettre en staking ses DOT.

Vous pouvez aussi lire cet article : Les quatre fonctions du jeton DOT

0 Points


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.