Les Oracles sur Polkadot

Dans le milieu des blockchains, un oracle est un moyen d’apporter des données du monde réel sur la blockchain afin qu’elles puissent être utilisées par une application décentralisée. Les oracles font le lien entre le monde réel et les blockchains. Ils permettent de récupérer des informations off-chain (c’est-à-dire étant l’extérieures au réseau).

Les secteurs d’application des Oracles 

Les oracles sont presques indispensables pour la plupart des applications décentralisées

La plupart des stablecoins fonctionnant de manière décentralisée utilisent un oracle pour avoir les taux de change des actifs, afin d’aligner leur valeur à celle d’ une monnaie du monde réel.

Tous les actifs synthétiques utilisent les oracles pour que leur prix reste le même que celui de l’actif qu’ils répliquent. Les applications décentralisées qui proposent des marchés de prédictif utilisent des oracles pour connaître l’issue d’événements du monde réel. Tout comme pour les assurances décentralisées qui utilisent des oracles pour apporter des informations sur la validité ou non d’une réclamation.

La décentralisation des oracles 

Les oracles les plus utilisés actuellement existent sous forme centralisée, décentralisée avec des niveaux de fiabilité plus ou moins élevés. Un oracle centralisé est plus simple à mettre en place mais il compromet la décentralisation des applications qui utilisent ses données. Lorsqu’une application utilise un oracle, elle doit être au courant des avantages et des risques de chacun.

Chainlink

ChainLink est l’oracle le plus connu et est de loin l’oracle qui est le plus utilisé. 

Toutes les parachains de Polkadot et Kusama basées sur le Substrate (le framework de Polkadot) vont bénéficier d’une solution oracle standardisée, facile à intégrer pour prendre leurs applications décentralisées. Cette solution standardisée est basée sur Chainlink et utilisera ces données. Chainlink permet aux applications décentralisées de l’écosystème de Polkadot d’accéder à des données sur les prix à jour et infalsifiables et toutes les autres données nécessaires et extérieures à la blockchain pour fonctionner.

Paralink

Paralink a été créé pour permettre aux blockchains d’être utilisées pour les marchés prédictifs, les assurances, les litiges, la gouvernance ou bien d’autres applications de manière décentralisée. Paralink a été développé avec Substrate et souhaite devenir une parachain dans un premier temps sur Kusama puis sur Polkadot.

OptionRoom

OptionRoom est décrit comme étant un oracle régi par l’utilisateur et un protocole de prévision. Le but avec OptionRoom est de créer un protocole évolutif avec de multiples cas d’utilisation. Cet oracle est décentralisé en étant dirigé par les utilisateurs (via la gouvernance). La version OptionRoom v2 est prévue pour être construite sur Polkadot.

Kylin Network

Kylin Network offre à toutes les applications et aux blockchains (telles que les parachains et les parathreads) des données on-chain et off-chain de manière instantanée et fiable en s’appuyant sur Polkadot. Kylin Network a pour but de proposer une solution d’infrastructure de données décentralisée, appelée #DeData pour le Web 3.0. Une des solutions de cette infrastructure est un oracle appelé Kylin Data Oracle qui est un protocole avancé pour distribuer en données de manière décentralisée en couplant différentes sources de données en temps réel.

Si vous voulez poursuivre vos recherches, d’autres oracles que nous n’avons pas présenté dans cet article que vous pouvez retrouver ci-dessous se développent également sur Polkadot.

Vous pouvez aussi lire cet article : Les Smart Contracts sur Polkadot

0 Points


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.